Dénia.com
Rechercher

Évaluation du PP de 2020: "Cela a été une année terrible"

30 décembre 2020 - 12: 48

Ce fut l’une des années les plus dramatiques que nous ayons vécues. Malheureusement, nous avons laissé beaucoup de gens, voisins, famille, amis ...

Donc, faire le bilan de cette année est plus difficile que jamais, mais nous devons le faire.

Depuis la minute zéro, l'équipe gouvernementale a compté sur notre pleine collaboration pour, ensemble, surmonter cette horrible pandémie qui nous attaque encore et qui a causé de graves dommages, tant personnels que financiers. Irréparable. Ce fut une année de grande collaboration entre tous les groupes politiques de notre ville, mais malgré cela, nous pensons que cette équipe gouvernementale n'a pas été à la hauteur pour diverses raisons dont nous allons maintenant discuter.

La première chose que nous voulons souligner est la mauvaise situation économique dans laquelle notre ville est plongée pour de nombreuses raisons: à cause d'une pandémie, à cause de l'enfermement et à cause du peu d'aide que les hommes d'affaires de toutes sortes de notre ville ont reçu de l'équipe gouvernementale.

En avril, nous avons commencé à tenir des réunions hebdomadaires au cours desquelles nous avons proposé diverses initiatives pour aider ces groupes et nos voisins, mais nous avons toujours reçu la même réponse de cette équipe gouvernementale: NON

1.- NON À LA SUSPESSION TEMPORAIRE DU TAUX D'OCCUPATION DES VOIES PUBLIQUES pour soulager les hôteliers et restaurateurs dont dépendent tant de familles pour survivre et arriver à la fin du mois.
Nous avons demandé à plusieurs reprises tout au long de cette année cette suppression temporaire de cette ordonnance, comme l'ont accepté de nombreuses communes voisines, mais la réponse a toujours été la même: NON, NON ET NON.
Comme cela a été fait dans les villes voisines, nous ne comprenons pas pourquoi cela ne se fait pas ici.

2.- NON À LA RÉDUCTION DES BESOINS D'AIDE POUR LES PROFESSIONNELS afin que beaucoup plus de professionnels et entrepreneurs puissent y accéder.

A partir d'aujourd'hui, l'aide du Conseil provincial d'Alicante est en cours de résolution, maintenant, à la fin de l'année, alors que plus d'une entreprise à Denia a dû fermer ses portes parce qu'elle n'a pas été en mesure de résister à cette avalanche de taxes (augmentation du autonome entre autres) auquel ce gouvernement nous a habitués, soit au niveau local, soit au niveau national.

L'aide que ce conseil municipal a obtenue a été très limitée et très difficile à demander. Voilà comment ça s'est passé. Dans une commune de plus de 4.000 165 entreprises, il n'y a que XNUMX candidatures. Cela dit tout.

Dans d'autres municipalités de la région, gouvernées par des collègues du parti du maire de Dénia, ils optent déjà pour la troisième ligne d'aide, pour laquelle davantage d'entreprises, d'indépendants et d'autres PME optent car, entre autres, elles sont beaucoup plus faciles à demander, et ils sont dotés d'un budget plus important.

3.- NON À L'INFIRMIÈRE SCOLAIRE: Nous avons également demandé à une infirmière scolaire de s'occuper des enfants et des enseignants des écoles à la fois pour la surveillance et les conseils sur les mesures contre la pandémie, ainsi que pour suivre les directives sur une alimentation saine et contribuer à améliorer la santé de nos mineurs. La réponse encore une fois, NON.

4.- NE PAS ÉCOUTER LES VOISINS SUR LA PIÉTONISATION DE DIFFÉRENTES RUES À DENIA: Pour aggraver les choses, nous avons la moitié de Denia surélevée des zones piétonnes que les voisins ne veulent pas des piétons car ils savent déjà ce que cela implique: moins de mouvements de piétons et de véhicules, moins de ventes , moins de travail, moins de revenus ... Une catastrophe. Ils démarrent la maison du toit sans apporter de solutions de base aux problèmes quotidiens de base de nos voisins. Où pouvons-nous laisser nos véhicules pour faire du shopping au marché ou au centre-ville? À Torrecremada? Comment les résidents du centre rapportent-ils leurs achats chez eux? Sur un scooter?

5.- NON A L'AIDE POUR CEUX AFFECTÉS PAR DANA ET GLORIA. En plus de tout cela, en janvier et septembre, nous avons subi le coup sévère de deux tempêtes, Dana et Gloria. À ce jour, nos voisins d'eux Deveses ils ne voient toujours pas leurs problèmes résolus.

À cet égard, le Parti populaire de Denia a présenté des amendements aux budgets de la Consellería afin qu’au moins 60.000 XNUMX € soient alloués à l’équipement de base de tous ceux qui ont vu leurs maisons détruites et leurs meubles totalement inutiles.

6.- NON À L'ARRANGEMENT DES PISTES DE MADRIGUERES: Tout au long de l'année, nous avons demandé ad nauseam que les pistes de Madrigueres soient réparées afin que les athlètes qui s'y rendent ne soient pas blessés, mais, regardez, il n'y a pas non plus d'argent pour cela. Avec combien il en coûterait peu pour nettoyer ces pistes que tant d'enfants utilisent depuis plus d'un an alors que le centre sportif était en train d'être aménagé ... Quoi qu'il en soit, il y a d'autres priorités dans cette équipe gouvernementale comme dépenser 100.000 € au service d'urbanisme. C'est peut-être comme ça que ça commence à fonctionner, ce qu'il faut.

Mais comme tout ne peut être négatif, nous avons présenté cette année plusieurs motions qui ont vu le jour, Dieu merci:
1.- Proposition de demander une subvention pour aider les installations sportives d'El Trinquet.
À ce jour, cette subvention a été partiellement obtenue et les tribunaux extérieurs ont été réparés.
2.- Requête en défense de chalutage.
3.- Motion pour rejoindre le réseau des villes amicales pour les personnes âgées.
4. Grâce au travail et à la collaboration fournis par le Parti populaire de Denia, il a été possible que le taux d'ordures ne soit pas augmenté pour tous les résidents et hommes d'affaires de Denia, ce qui implique de grandes économies dans nos poches maintenant que nous en avons tant besoin.

En conclusion de cette «annus horribilis», nous tenons à souligner que le Parti populaire continuera à tendre la main à l'équipe gouvernementale dans tout ce qui est bénéfique pour notre ville et nos voisins, avec la responsabilité de continuer à exercer un contrôle sur la gestion municipale. Cela laisse beaucoup à désirer.

La gestion municipale actuelle est mauvaise. L'équipe gouvernementale a une majorité absolue, oui, mais dans une démocratie, les choses ne peuvent pas être faites «parce que je le vaux et que je le commande».

Nous espérons que l'année prochaine sera bien meilleure pour tout le monde et que, petit à petit, nous verrons la lumière au bout de cet horrible tunnel dans lequel nous sommes plongés.

Bonnes vacances et bonne année à tous les résidents de Dénia.

Commentaires 2
  1. María Ivars dit:

    Le pire est impossible.
    Les plages, les bars de plage, le commerce… Tout a empiré avec ce gouvernement socialiste, partenaire des trafiquants de drogue bolivariens, des assassins et des putschistes.
    La gestion du PP commence à manquer.

  2. poivre dit:

    Ceux du PP attendant leur moment de gloire au fond. Attendez quand c'est leur tour et qu'ils font exactement la même chose ou pire.


36.640
4.281
11.046
2.130