Dénia.com
Rechercher

Health commence à contacter les patients à risque pour la campagne contre la grippe

21 Septembre 2020 - 12: 30

La Direction de la Santé Universelle et de la Santé Publique prendra contact au cours de ce mois de septembre avec des patients considérés à risque et avec indication d'un vaccin antigrippal, pour les rencontrer en personne une fois la campagne lancée, qui débutera cette année le 5 octobre.

Cela a été annoncé par la ministre de la Santé universelle et de la santé publique, Ana Barceló, qui a expliqué que la vaccination dans les centres de santé sera effectuée sur rendez-vous, précisément pour maintenir les mesures de sécurité dues au COVID-19.

"La campagne vise à prévenir les complications de la grippe, elle est donc destinée aux groupes de population les plus sensibles à ces complications et à d'autres groupes spéciaux, elle ne vise pas à vacciner l'ensemble de la population, seulement ceux inclus dans les soi-disant groupes risque de grippe ", a souligné la conseillère, après avoir expliqué que les objectifs qui ont été fixés pour cette saison sont d'atteindre 75% de couverture chez les personnes de plus de 64 ans et le personnel de santé et 60% dans les groupes à risque pour les pathologies et les femmes enceintes.

Le ministre de la Santé a avancé que cette saison une stratégie de vaccination sera menée à destination des personnes résidant ou travaillant dans les résidences et les centres de jour au début de la campagne, afin qu'elles soient de préférence vaccinées au cours de la première semaine. Les doses de vaccins nécessaires seront fournies à chaque résidence par le centre de santé publique correspondant.

"La vaccination du personnel de santé est une priorité et devrait être vaccinée au début de la campagne", a ajouté Barceló. Dans un premier temps, les 810.000 28 doses achetées directement par le ministère de la Santé seront distribuées, avec une première livraison dans la semaine du 4 septembre au 60 octobre (26% des doses) et une deuxième livraison la semaine du 31 au 40 septembre. Octobre (446.100% restant). Les doses de vaccin fournies par le ministère seraient alors délivrées (XNUMX XNUMX doses supplémentaires).

«Le vaccin antigrippal s'est révélé sûr et efficace depuis de nombreuses années. Il ne faut pas oublier que la grippe est un processus trivial chez les personnes sans pathologie, mais elle peut entraîner des complications chez les personnes atteintes de pathologies ou les femmes enceintes et les personnes vaccinées ont un moindre risque de complications ", a souligné Barceló.

Le ministre régional a rappelé qu'il est nécessaire de réduire au maximum la charge de la santé, car les périodes de circulation du virus grippal entraînent une surcharge du système.

Laisser un commentaire

    36.234
    4.208
    10.287
    2.050
    Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour vous proposer des publicités personnalisées et collecter des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre Politique de cookies.