Dénia.com
Rechercher

Deux organisations animales internationales documentent la brutalité présumée du Bous a la Mar de Dénia

14 juillet 2022 - 14: 00

Les Bous a la Mar Dénia fait à nouveau l'objet de controverses. AnimaNaturalis et CAS International ont documenté les allégations de maltraitance animale qui ont lieu lors de ces corridas qui ont lieu lors des fêtes patronales de la ville.

L'objectif est « de dépeindre la brutalité avec laquelle les animaux sont traités, dans laquelle des dizaines de personnes les harcèlent, les harcèlent avec insistance et les incitent à tomber à la mer. Parfois, ils les frappaient même en s'abritant derrière les barreaux de protection », disent-ils d'AnimaNaturalis dans un communiqué.

Jusqu'à dimanche prochain, Dénia organisera deux sessions quotidiennes de Bous a la Mar

A cette occasion, les festivités ont débuté le 9 juillet et se termineront dimanche prochain, le 17 juillet. Au total, il y aura 16 séances au cours desquelles un total de 96 bovins plus les licols seront lâchés, en commençant parfois dans les rues puis sur une place semi-circulaire sur la rive du port, pour tenter de faire chasser les taureaux et les vaches. les fans jusqu'à ce qu'ils tombent dans l'eau.

Une fois tombés à l'eau, ils sont remorqués des bateaux jusqu'au port au moyen de cordes attachées à leur tête. Ils les attrapent par les cornes alors que le bétail se débat et essaie de rester à flot. "Les taureaux et les vaches, comme la plupart des mammifères, savent nager instinctivement, mais ce n'est pas leur milieu naturel et ils n'y sont pas habitués, alors le stress, la peur et l'angoisse augmentent considérablement", explique Aïda Gascón, directrice d'AnimaNaturalis en Espagne.

Une brutalité présumée qui ne s'arrête pas à la Plaza de Dénia

Dans le Bous a la Mar, comme dans la plupart des fêtes avec des taureaux dans la Marina Alta, les animaux ne sont pas tués, mais sont ramenés au ranch. Quelque chose qui, du point de vue d'AnimaNaturalis et CAs International est encore pire. « Les animaux sont renvoyés dans leurs fermes à la fin du spectacle et sont utilisés encore et encore dans des dizaines de villes au cours de la saison. Ce sont des taureaux et des vaches à louer, qui ne sont envoyés à l'abattoir que lorsqu'ils ne sont plus intéressants pour le spectacle.

AnimaNaturalis et CAS International veillent à ce que le Bous a la Mar de Dénia, xàbia ou Benicarló "ils sont une redoute en Espagne". "Des soirées similaires dans Les Cases d'Alcanar ou l'Ampolla, en Catalogne, ont cessé d'être organisées depuis 2016, lorsque la Generalitat a déposé ces municipalités après une plainte."

Commentaires 16
  1. Amadeu dit:

    Anima Naturalis est une association purement espagnole, la brutalité du bous a la mar est réelle, ce n'est pas supposé, il y a plusieurs infractions dénonçables qui sont commises depuis plusieurs années dans cette célébration, mais pas toujours les entités de défense des animaux sont présentes pour le voir et le dénoncer. Les corridas toucheront à leur fin, la plupart n'apprécient pas cette bêtise qu'on appelle la culture

    • javi dit:

      Javi de Denia je suis aussi de Denis et je n'ai pas de complexes je n'ai jamais maltraité un animal et qu'en est-il des problèmes que j'ai je n'arrive pas à la fin du mois ok makei tu fais quoi pour les animaux nourrissez-vous les chats vous ramassez les chiens errants ou alors vous le faites au bar

    • javi dit:

      amadeu au lieu de se plaindre et vous êtes sûr de vous plaindre où vous devez aller et ne pas parler tant de salutations

  2. Xavier de Dénia dit:

    Le titre dit, prétendue brutalité des bous à la mer. Ah bon? censé?

  3. César Pino Dominguez dit:

    Bonjour. J'aime la tauromachie, les corridas, les pareurs, les épreuves de tâtonnement dans le camp, etc.
    Je respecte les traditions même si dans certains c'est vrai qu'il y a des coutumes, par nature le taureau ou le bétail est plus stressé que le plaisir que je pense qu'ils produisent. exemple et désolé. Bous a la mar, taureau de nuit aux torches, petites festivités dans les petites villes où les jeunes hommes se munissent de bâtons à pointe d'acier pour blesser les animaux. Les taureaux transpercés à mort dans le champ persécutés à mort. Bref, des choses d'imperfection humaine individuelle, qui devant une fête deviennent collectives. Honnêtement, je suis sûr que la majorité qui y assiste n'envisage pas de vouloir faire du mal a priori. Bref, puisque nous avons parlé de notre fête, des taureaux à la mer. Je suis d'accord avec une autre personne, que le taureau n'a jamais appris à nager et dans son cerveau, il doit sauter l'alarme de suffocation et de noyade à tout moment. ce n'est pas nécessaire. C'est très difficile à changer. Cette fête est comme ça et c'est sa fin. . TAUREAU DANS L'EAU. .Peut-il être adouci ?.
    Bonjour.

    • javi dit:

      Totalement contre les actions barbares, tuant, harponnant, battant, jetant des pierres sur eux, mais à Denia, nous ne permettons à PERSONNE de frapper des vaches et des taureaux avec des bâtons ou d'autres attaques, Denis est un exemple pour d'autres villes ou Nocesar, je suis d'accord avec vous dans presque tout, tu as l'air d'être une personne sensée et sûre d'être

  4. Pierre dit:

    TOTALEMENT HONTEUX !!

    • Agnès Lewandowski dit:

      Vivez-vous à Dénia? Ou faites-vous partie de ceux qui se sont installés en Espagne pour profiter de la chaleur et des prix, critiquant leurs coutumes sans parler leur langue….

  5. javi dit:

    allez à pampelune et arrêtez de vous soucier de l'argent organisations internationales deux soldats et un caporal ont fière allure

    • Antonia dit:

      Il ne s'agit pas de bousiller les Denieros. Le fait est que beaucoup de taureaux meurent le lendemain à cause de l'eau qu'ils avalent. C'est une mort lente et inutile. Et je vous demande [en 2022 la question est de trancher entre TRADITION ou CIVILISATION ?]

  6. javi dit:

    nous répétons à denia les vaches et les taureaux ne sont pas maltraités si vous êtes témoin d'actes de violence je vous demande fortement de le signaler mais les campagnes de diffamation ne sont pas que la tactique est ancienne un mensonge répété cent fois devient vrai

    • Xavier de Dénia dit:

      Et si vous disiez au.mensonge s'il devenait vrai ? Je vous vois très convaincu que les taureaux et les génisses ne sont pas maltraités à Denia, et il est évident que si vous le faites, il en va de même à ontinyent el bou encordat ou à almassora el bou embolat. Vous avez un sérieux problème d'estime de soi, vous avez besoin de maltraiter les animaux pour vous sentir supérieur ?

      • javi dit:

        Javi de Denia je suis aussi de Denis et je n'ai pas de complexes je n'ai jamais maltraité un animal et qu'en est-il des problèmes que j'ai je n'arrive pas à la fin du mois ok makei tu fais quoi pour les animaux nourrissez-vous les chats vous ramassez les chiens errants ou alors vous le faites au bar

    • Xavier de Dénia dit:

      Et si vous disiez au.mensonge s'il devenait vrai ? Je vous vois très convaincu que les taureaux et les génisses ne sont pas maltraités à Denia, et il est évident que si vous le faites, il en va de même à ontinyent el bou encordat ou à almassora el bou embolat. Vous avez un sérieux problème d'estime de soi, vous avez besoin de maltraiter les animaux pour vous sentir supérieur ?

  7. Isabel dit:

    La Catalogne est beaucoup plus avancée que nous en matière de maltraitance animale.
    J'espère qu'ils se rendront vite compte que ces types de "spectacles" ne profitent à personne.

    • javi dit:

      Là, ils ne maltraitent pas les animaux, ils ne font que maltraiter et humilier ceux qui parlent espagnol très avancé, exemple fantastique, salutations sincères


37.861
4.437
12.913
2.440