Dénia.com
Rechercher

Barceló: "Le nombre de cas positifs et le nombre de décès dépasse déjà les chiffres de la première vague"

25 de janvier de 2021 - 14: 26

La ministre de la Santé universelle et de la Santé publique, Ana Barceló, a avancé qu '«avant la mi-février, il y aura des livraisons de vaccins plus élevées que celles établies pour compenser la réduction qui a eu lieu la semaine dernière - seules 17.550 30.225 doses sont arrivées sur les XNUMX XNUMX prévues. et qui a contraint à reporter le plan de vaccination ".

"Cette semaine prochaine, nous continuerons d'administrer les secondes doses dans les résidences et le personnel de santé et, lorsque les doses de Moderna arriveront, nous commencerons la vaccination de première ligne dans les hôpitaux privés", at-il détaillé.

Cela a été annoncé lors de sa comparution au Conseil permanent des Corts pour faire rapport, à sa propre demande, sur la situation de la pandémie dans la Communauté valencienne et faire rapport sur le plan de vaccination contre le COVID-19.

Concernant la stratégie de vaccination, le conseiller a expliqué qu'il s'agit d'un processus flexible, sous réserve de la disponibilité des doses. Ainsi, il a rappelé que, dans cette première phase, la priorité a été donnée à quatre groupes de population: les résidents et le personnel sanitaire et social des résidences pour personnes âgées et centres de diversité fonctionnelle, les personnels de santé de première ligne, les autres personnels de santé et socio-sanitaires et grandes personnes à charge non institutionnalisées.

Récemment, il a été convenu que le personnel dentaire, d'hygiène dentaire et les autres personnels de santé qui voient des patients sans masque pendant plus de 15 minutes seront également vaccinés. Et le prochain groupe à vacciner sera celui des personnes de plus de 80 ans, qui selon l'INE dans la Communauté valencienne sont 276.531 2,9 personnes, XNUMX% de la population.

"Le reste des groupes qui seront incorporés dans les étapes suivantes seront convenus au fur et à mesure que les doses arriveront, leur disponibilité augmentera, ainsi que les informations sur les caractéristiques finales des vaccins et leur immunité", a expliqué Barceló .

Cependant, à ce jour, 104.985 XNUMX doses ont déjà été administrées dans la Communauté.

Incidence cumulative

La ministre régionale a commencé sa comparution en se souvenant des 4.131 19 personnes qui ont perdu la vie à ce jour à cause du COVID-XNUMX et a une fois de plus exprimé son inquiétude quant à la situation de la pandémie. «En ce moment, il y a une transmission communautaire continue, incontrôlée et généralisée, avec une pression soutenue et croissante dans pratiquement tous les services de santé», a-t-il assuré.

Tant le nombre de cas positifs et d'hospitalisations que le nombre de personnes décédées dépassent déjà les chiffres de la première vague et l'incidence cumulée au cours des 14 derniers jours est supérieure à la moyenne nationale, avec 1.245 100.000 cas pour 5.163 35 habitants. La Communauté a déjà accumulé 64 39 foyers depuis le début de la pandémie et, par groupes d'âge, la semaine dernière, les cas ont prédominé dans les groupes de 64 à 26 ans (15%), de plus de 34 ans (23%) et de XNUMX à XNUMX ans (XNUMX%), a rapporté Barceló.

En outre, l'occupation de l'hôpital est de 4.338 586 personnes admises dans le service, avec un total de 11 patients dans des lits critiques à l'heure actuelle. "La situation que vivent nos hôpitaux implique une surcharge de soins qui nécessite la participation de personnels qui souhaitent volontairement continuer à fournir des services en dehors de leurs heures normales de travail", a déclaré le ministre, après avoir rappelé l'accord approuvé par le Consell vendredi dernier à la mise à disposition de modules de renforcement supplémentaires dans les hôpitaux d'un budget de plus de XNUMX millions d'euros.

"De plus, les hôpitaux de campagne ont déjà accueilli les premiers patients COVID à Valence, Alicante et Castellón, déployant ainsi les plans d'urgence dans les trois services de santé. Nous avons également, comme nous l'avons fait lors de la première vague, le les centres et établissements de santé privés et les mutuelles d’assurance contre les accidents du travail, ainsi que leur personnel, à pouvoir être utilisés dans la lutte contre la pandémie, lorsque celle-ci ne peut être traitée de manière adéquate avec les ressources matérielles et humaines du système de santé valencien ", a ajouté Barceló.

Mesures restrictives

Le chef de la santé a expliqué que les mesures restrictives qui ont été adoptées pour la population afin de stopper l'avancée de la pandémie ont pris en compte l'évolution épidémiologique et les indicateurs marqués dans le document `` Actions de réponse coordonnée pour le contrôle des la transmission du COVID-19 ', préparé par le rapport sur les alertes et les plans de préparation et de réponse, approuvé par la plénière du Conseil interterritorial du système national de santé, en octobre 2020.

"Jusqu'à présent, nous avons publié 28 résolutions et 8 décrets, des mesures spéciales ont été adoptées dans 74 communes et, à compter de ce vendredi, le périmètre de 16 communes sera ajouté au cours du week-end", a-t-il précisé.

La conseillère a insisté sur la stratégie de contrôle des cas menée à travers le tracking et a rappelé que le 21 janvier le mécanisme de contrôle de la pandémie a été renforcé avec l'embauche de 100 nouveaux techniciens documentaires qui sont déjà opérationnels depuis l'hôpital La Fe de València, un contrat qui restera jusqu'au 21 mai.

"Avec l'incorporation des 100 documentalistes et des 1.892 300 professionnels des soins primaires et de la santé publique dédiés à la recherche des contacts, ajoutés aux 2.292 soldats de l'armée qui opèrent sur le territoire valencien, nous avons XNUMX XNUMX pisteurs", a déclaré Barceló, après avoir souligné que "depuis le début nous avons misé sur cet outil qui nous a permis de contrôler les épidémies et la propagation du virus".

Enfin, et en ce qui concerne encore la vaccination, le conseiller a assuré que l’arrivée des vaccins était une excellente nouvelle, très encourageante, après ces durs mois de pandémie: «l’objectif contenu dans la stratégie de vaccination n’est pas autre qui réduisent la mortalité causée par cette maladie grâce à la vaccination dans un contexte de disponibilité progressive des vaccins ».

Pour planifier la vaccination au moment où les vaccins augmentent de manière exponentielle, un sac extraordinaire a été ouvert pour l'incorporation volontaire de retraités, âgés de moins de 70 ans, des catégories dont l'administration pourrait avoir besoin pour renforcer les effectifs en cas de vaccination. massif. Une tâche à laquelle les associations professionnelles ont également été invitées à laquelle la possibilité d'ouvrir un registre du personnel de santé privé actif qui, volontairement, souhaite collaborer à la vaccination en situation de crise sanitaire, a été invitée. comme celui dans lequel nous vivons, comme l'a raconté le conseiller.

«Dans la Communauté valencienne, nous avons une vaste expérience en matière de vaccination de la population et la couverture vaccinale est très élevée, ce qui montre la grande confiance du public dans les programmes de vaccination et dans leurs professionnels de la santé». "En effet, la couverture vaccinale infantile dans la Communauté, ainsi que la vaccination contre la grippe, nous permet de faire confiance à la fois à l'expérience de gestion développée en période de pandémie, ainsi qu'à la confiance des citoyens envers les vaccins", a-t-il conclu. Barceló.

Laisser un commentaire

    36.637
    4.274
    10.968
    2.120