Dénia.com
Rechercher

Un groupe de sangliers "tourisme" sur les plages de Dénia

01 Septembre 2022 - 13: 11

Les plages de Dénia en été sont une revendication à laquelle peu de gens peuvent résister. Et moins avec les températures de nos jours. Pas même la faune locale, qui a de moins en moins peur de partager des espaces avec les gens.

Comme on peut le voir dans la vidéo qu'ils nous envoient, un groupe de sangliers a décidé de quitter les zones les plus calmes de la commune pour s'approcher de la plus recherchée : la côte. Ce groupe a choisi le quartier de Punta Negra pour leur promenade nocturne, où les voisins affirment être des habitués du lieu ces jours-ci.

Commentaires 9
  1. Comme dit:

    Très bien dit.

  2. Cristina dit:

    Moi, avant de faire un ragoût avec des sangliers, je le ferais avec "les cochons" qui laissent La Punta Negra comme dépotoir.
    Il est clair que la nature devient incontrôlable… avons-nous fait quelque chose ? Il serait apprécié que les conseils locaux de la région délimitent une partie du parc naturel du Montgó pour pouvoir les garder dans leur habitat et sous contrôle... mais je doute qu'ils fassent autre chose que d'asphalter et de mettre des lampadaires dans tous les coins ! sport national avec d'énormes profits

  3. Cristina dit:

    Moi, plutôt que de faire un ragoût avec les sangliers, je le ferais avec "les cochons": qui partent la pointe noire fait un dépotoir... c'est clair que la nature devient incontrôlable... on va faire Quelque chose ne va pas! Je propose que les conseils locaux de la région délimitent une partie du parc naturel du Montgó et créent une zone pour ces animaux et les gardent ainsi sous contrôle

  4. Silvia dit:

    Danke fűr dein gutes Herz und Verständnis. Leider ist est ainsi.
    Diese Waldbrände ist der traurigste Wahnsin.!!! Das ist das zu Hause der Tiere. Égal wie im Meer dei Owallen. Die haben keine Schuld daran das die Welt vergiftet wird. Traurig genug !!!

  5. Teresa dit:

    Les sangliers n'ont pas de prédateur naturel, s'ils ne sont pas contrôlés par la chasse, ils prolifèrent sans arrêt et constituent un danger qu'ils peuvent attaquer et provoquer de graves accidents de la circulation. Ce ne sont pas de mignons petits animaux qui se promènent en touristes, fouillent dans les champs et les jardins à la recherche de nourriture, détruisant les clôtures.Je les ai subis chez moi, dans aucun autre pays les populations sont strictement contrôlées. Combien faudrait-il d'accidents pour que quelque chose soit fait ?

  6. Nekane dit:

    Et ils ne peuvent pas être chassés ?
    Une belle tartine !!!
    Je leur ferais aussi un bon ragoût après les avoir chassés, comme à la réserve quand ce n'est pas la saison fermée et mon mari est tellement content même s'il n'est pas chasseur
    mais il en profite plus tard avec tous les voisins si heureux.

  7. Marisa Nicolas dit:

    Bonjour, bien.. Sans aucun doute, tu as raison, Silvia.
    Tout à fait d'accord... Nous sommes choqués de les voir là-bas comme ça... Mais ils ne sont pas dans leur habitat et il est évident qu'ils doivent passer un moment terrible... Et effrayés au moins de ne pas savoir où aller. .. Ou quoi manger... Espérons qu'ils aident ceux de Seprona qui sont là pour ça 🙏🙏🙏 les pauvres... et s'ils attaquent ce serait par pure peur et pour leur défense.
    Merci, soyons tolérants. 💜

  8. Silvia dit:

    C'est déjà plus que triste !!! Chaque année, il y a des incendies et ils enlèvent la faune des animaux !!! Où doivent-ils aller chercher la Vie ??? Ils sont totalement désorientés. Pour donner un exemple : Il s'agit de mettre des sites de restauration et Agwa pour les aider.!!!

    • ED dit:

      Bonjour, en août il y a 4 ans, en revenant de Denia à Oliva vers 21h30, un sanglier nous a croisés, sur la route principale qui était assez fréquentée, Dieu merci, nous avons pu contrôler la voiture et il n'y a pas eu d'accident massif .


37.861
4.428
12.913
2.440