Dénia.com
Rechercher

Populaire Dénia présentera une motion pour protéger le chalutage

Août 19 de 2020 - 10: 34

Le groupe municipal du Parti populaire de Dénia présentera lors de la prochaine session plénière ordinaire, qui aura lieu le 27 août, une motion afin d'évaluer l'impact socio-économique que l'application du plan de gestion peut avoir dans le secteur de la pêche.

Ce plan de gestion vise à limiter les jours de pêche des chalutiers en Méditerranée, ce qui, selon le parti de María Mut, pourrait affecter négativement les pêcheurs qui y sont engagés à Dénia. "Le chalutage est l'une des activités les plus ancrées et emblématiques de notre ville, [...] étant l'une des professions les plus traditionnelles connues dans notre environnement", manifeste le mouvement.

Avec l'application du plan de gestion, les jours de pêche dans cette modalité seront réduits jusqu'en, pour l'instant, 2025. Une réduction de 40% des jours, "ce qui signifie dans la pratique qu'il est impossible d'effectuer les tâches de pêche habituelles au cours d'une année civile comme nous en sommes habitués". Ceci, selon PP, cela entraînera la perte d'emplois dans le secteur de la pêche professionnelle, avec des retombées économiques considérablement réduites.

Malgré le fait que plusieurs études suggèrent que cette pratique endommage l'écosystème marin (selon Greenpeace, c'est la plus dommageable au fond), les plus populaires défendent que "Elle contribue au nettoyage des déchets sur les fonds marins, devenant ainsi l'un des éléments qui maintiennent la durabilité de la Méditerranée, et participe à un projet national dans le but de collecter et de porter au port tous les déchets captés dans les réseaux de la pêche, principalement les plastiques, qui sont destinés au recyclage pour la fabrication de textiles. De même, le chalutage de fond est obligatoire à 50 mètres de profondeur, garantissant ainsi la préservation des herbiers océaniques ".

Afin d'éviter que le plan de gestion n'empêche les navires de pêche de poursuivre une activité productive, le Groupe populaire municipal soumet pour débat et vote à cette Plénière:

  • Exhorter le gouvernement espagnol et en particulier le ministère de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation à réaliser une étude d'impact socio-économique que le secteur de la pêche aurait du fait de l'application du plan de gestion pour la conservation des ressources halieutiques démersales en mer Méditerranée.
  • Exhorter le gouvernement espagnol et en particulier le ministère de la Pêche et de l'Alimentation à envisager dans le plan de gestion des ressources démersales de la mer Méditerranée la réduction de l'effort de pêche déjà consenti par le secteur lui-même.
  • Que l'application du plan de gestion pour la conservation des ressources halieutiques démersales en mer Méditerranée soit suspendue pour une meilleure étude de son application.
  • Transférer cet accord au ministère de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation, du Développement rural, de l'urgence climatique et de la transition écologique, aux porte-parole des groupes politiques du Congrès, du Sénat et des tribunaux valenciens, à la Guilde des pêcheurs de Denia et à toutes les confréries des communes de pêche de la Méditerranée.
Laisser un commentaire

    36.234
    4.209
    10.287
    2.050
    Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour vous proposer des publicités personnalisées et collecter des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre Politique de cookies.