Dénia.com
Rechercher

Labora offre 12.000 euros aux entreprises qui pérennisent les contrats temporaires pour les groupes vulnérables

24 de février de 2021 - 12: 54

Le ministère de l'Économie durable, par l'intermédiaire de Labora, le service valencien de l'emploi et de la formation, a demandé des subventions dans le but de promouvoir la conversion des contrats temporaires en contrats à durée indéterminée pour les personnes employées qui sont enregistrées comme candidats à une amélioration de l'emploi à Labora.

Les subventions vont de 11.340 euros si la personne embauchée est un homme, 12.600 25.000 euros s'il est une femme ou appartient à des groupes vulnérables et XNUMX XNUMX euros si la personne souffre d'une grave diversité fonctionnelle ou si elle est une femme victime de violences.

Ces subventions peuvent être demandées du 24 février au 30 avril 2021 via le site Web de Labora (voir ici) où les informations sur l'appel seront disponibles et l'accès au siège électronique sera activé pour formuler la demande.

L'aide sera accordée aux entreprises qui transforment leurs contrats de personnel de contrats temporaires en contrats à durée indéterminée répondant à certaines de ces exigences: personnes en situation ou à risque d'exclusion sociale, accréditées par les services sociaux de toute administration publique; les personnes de plus de 50 ans; les personnes avec une diversité fonctionnelle; femmes, entre autres.

Ces bourses ECOVUT s'inscrivent dans le cadre du Plan Avalem Experiència, un projet lancé par le Consell à travers Labora pour soutenir l'insertion des chômeurs.

L'octroi de ces aides sera traité dans un régime de concurrence concurrentielle, dont le seul critère sera pris en compte lorsque la demande sera complétée.

Le montant total des subventions sera de 12.500.000 XNUMX XNUMX euros, qui pourront être cofinancés par le Fonds social européen.

Expérience Avalem

Avalem Experiència est structuré autour de quatre lignes d'action stratégiques. Le premier se concentre sur le domaine de la formation pour actualiser les qualifications professionnelles et permettre ainsi un retour à l'emploi.

A travers un plan de crash, une attention personnalisée sera proposée, centrée sur les besoins de formation de chaque participant, ainsi que sur les exigences du marché du travail.

Commentaires 4
  1. faustine dit:

    C'est une autre milonga parmi tant d'autres. Il doit s'agir de personnes en situation d'exclusion sociale dictée par les services sociaux et âgées de plus de 50 ans. Le reste na de na… comme toujours.

  2. Mabel dit:

    Femmes? Ou des femmes avec des exigences?

  3. Javier_Escroto dit:

    les femmes: les nouveaux handicapés.

  4. poivre dit:

    Aujourd'hui, chaque groupe est vulnérable.


36.935
4.284
11.245
2.150