Dénia.com
Rechercher

La police intervient à Dénia lors de plusieurs réunions et un anniversaire au cours de la semaine dernière

22 de février de 2021 - 12: 17

Les violations constantes des restrictions actuelles en raison de la pandémie de coronavirus à Dénia continuent de se produire. Bien que nous ayons les mesures actuelles depuis des semaines, elles continuent d'être brisées quotidiennement par de nombreux voisins.

Au total, la police locale de Dénia a déposé 39 plaintes la semaine dernière pour violation de la réglementation en vigueur en raison de la situation d'urgence sanitaire.

L'une des plaintes les plus récurrentes est de ne pas utiliser de masque dans les espaces publics. Cependant, il existe également des sanctions pour les réunions sans respecter la limite de deux personnes ne vivant pas ensemble dans les espaces publics. La semaine dernière nous sommes intervenus dans jusqu'à 9 réunions de non-partenaires pour manger, et même la célébration d'un anniversaire.

En outre, 8 plaintes ont été déposées contre des établissements de restauration pour violation des restrictions de service au bar et 3 pour non-respect du couvre-feu à 22 heures.

Commentaires 3
  1. Marc dit:

    Les masques sont inutiles, ils ne protègent pas. Arrêtez de payer des amendes! Il est nécessaire d'ouvrir des cafés et des restaurants, de marcher sans masques et de pratiquer l'éducation physique.

  2. Jose dit:

    Quelle fierté de la police nous avons !!! Heureusement, nous, citoyens, nous occupons des criminels qui fêtent leur anniversaire et 3 ou 4 amis arrêtent de parler dans la rue….

    • Vainqueur dit:

      Nous devons corriger celui qui sort du giron. Il est nécessaire d'accorder une touche d'attention à chaque petit détail qui se produit, et de le publier dans les médias encore plus nécessaire. Je voudrais savoir avec quelle permission on accède à une maison sans ordonnance du tribunal pour dénoncer les personnes rassemblées qui ne vivent pas ensemble.

      Sans ordonnance du tribunal, vous pouvez accéder à une maison, oh non, ce n'est pas spécifié dans l'article.

      Et ils s'identifient également comme des personnes non cohabitantes, c'est-à-dire qu'une autorité sans autorisation demande et vérifie que c'est la même personne qui apparaît sur le DNI.

      Quelle merveille de social-démocratie, bergerie et covid.

      Arrêtez de boucher les trous qui émergent et prenez soin de la politique à long terme.


36.634
4.281
11.045
2.120