Dénia.com
Rechercher

Egalité transfère le ministère des Affaires sociales pour qu'il intercède auprès de la Santé pour vacciner les soignants ainsi que les personnes à leur charge

18 de février de 2021 - 14: 26

La vice-présidente et ministre de l'Égalité et des Politiques inclusives, Mónica Oltra, a rapporté qu'elle avait envoyé une lettre au deuxième vice-président et ministre des Affaires sociales, Pablo Iglesias, pour intercéder auprès du ministère de la Santé afin que les soignants soient vaccinés ensemble pour les personnes à charge qui sont à leur charge.

Cela a été transmis par Oltra aux représentants des plates-formes et autres entités qui travaillent avec les groupes de personnes dépendantes, lors d'une réunion qu'ils ont tenue pour les informer de l'évolution du calendrier de vaccination dans la Communauté valencienne, et en particulier sur la vaccination des ce secteur de la population.

Oltra, qui a été accompagnée de la secrétaire régionale des soins primaires et des services sociaux, Irene Gavidia, et du directeur général des soins primaires et de l'autonomie personnelle, Mercé Martínez Llopis, a expliqué que cette semaine, ils ont commencé à vacciner les personnes dépendantes de grade II et grade III qui fréquentent les centres de jour.

Dans cette ligne, a indiqué le vice-président, la prochaine étape est la vaccination des personnes dépendantes qui ne se rendent pas dans les centres, et a ajouté que c'est dans ce cas où il serait important que les personnes responsables de leurs soins soient également vacciné, comme le gouvernement valencien l'a déjà demandé au Conseil interterritorial du système national de santé, qui a rejeté la demande.

Oltra a indiqué que, comme c'était le cas avec le ministre de la Santé universelle et de la santé publique, il a été décidé de continuer à réclamer l'inclusion de ce groupe et, pour cette raison, la lettre a été envoyée au ministère des Affaires sociales afin qu'il peut servir de médiateur avant la santé et le hêtre "une vision sociale de toute la question de la vaccination".

Le vice-président a souligné qu'il était important de prendre en compte les quelque 64.000 XNUMX personnes qui s'occupent de l'environnement familial qui existent dans la Communauté valencienne, car si elles ne restent que "un look purement hygiénique" ce qui peut arriver si la personne qui prend soin de la personne à charge tombe malade.

"Il ne s'agit pas de la contagion possible, mais de la négligence qui peut amener le soignant à tomber malade et à devoir être admis à l'hôpital, avant de faire vacciner une personne dépendante mais sans soins", Dit-il.

Oltra a déclaré qu'à ce moment "La plus grande résidence que nous ayons est précisément celle des personnes qui sont prises en charge à domicile par leurs proches, soit 64.000 XNUMX personnes que nous devons protéger, car c'est un moyen de protéger aussi les personnes en situation de dépendance".

Concernant la formule de vaccination, le vice-président a indiqué que l'idée est que cela se produit en même temps que la personne dépendante est vaccinée, "entre autres parce que cela nous rend plus efficaces et efficients lors de la vaccination", a ajouté.

Le vice-président a ajouté que dans la lettre envoyée au ministère, ils demandent également l'inclusion d'autres groupes qui ont une relation directe avec les groupes les plus vulnérables, tels que le personnel de l'Inspection des services sociaux, les évaluateurs de la situation de dépendance, les techniciens le personnel en charge de la tutelle et le personnel de santé sociale de différentes ressources liées à la diversité fonctionnelle ou les personnes en situation d'exclusion sociale, entre autres.

Laisser un commentaire

    36.652
    4.282
    11.046
    2.130