Dénia.com
Rechercher

Le PP de Dénia dénonce la grave affectation de la modification du règlement Coast

15 de février de 2022 - 13: 42

Le Parti populaire de Dénia a rencontré la semaine dernière les vice-présidents des associations de Playas Norte et Almadrava, Sebastián Alcaraz et Pere Cardona, avec Francisco García, représentant de la plage de l'Estanyó.

Lors de ladite réunion, la grave situation de nos côtes a été mise sur la table, générée principalement par la rétention de sédiments causée par les réservoirs et qui génère la régression de nos plages de manière exagérée.

Porte-parole du peuple María Mut en profite pour remercier l'entière collaboration de ces trois représentants de quartier, à qui il s'agit de donner une voix suffisante pour que les instances politiques prennent conscience des conséquences dramatiques qui vont se produire, d'une part, si l'on n'agit pas une fois pour toutes avec la libération et la reconstitution des sédiments de nos bassins fluviaux sur nos côtes et d'autre part par la proposition de modification de la réglementation Littoral, qui touchera non seulement les propriétés privées mais aussi les commerçants et
hôteliers, et rejoint les voix du quartier qui de Dénia demandent son arrêt immédiat.

D'autre part, ajoute María Mut, "cette modification suppose une ingérence totale et un abus de la propriété privée des propriétés qui se trouvent dans la zone de démarcation et qui, pendant tant d'années, ont été entre les mains d'individus qui ont maintenu et payait religieusement ses impôts. Il est incroyable que maintenant ils aient sorti de la manche la possibilité que tous ces biens passent dans le domaine public et que leurs propriétaires ne commencent à en profiter qu'avec une concession gouvernementale.

Le conseiller José Antonio Cristóbal ajoute qu'« avec cette proposition de modification, les concessions et/ou extensions seront interdites lorsque les travaux risquent d'être atteints par la mer. Et ici à Denia, de nombreuses entreprises et emplois seraient touchés si cette modification se concrétisait.

De même le PP de Dénia dénonce que dans le document proposé, les références aux travaux de conservation ou de réparation des travaux qui restent dans le domaine maritime terrestre ou que les promenades elles-mêmes cessent d'être un bord fixe du rivage sont supprimées.

Eva Catalá demande instamment que toutes les forces politiques au niveau national soutiennent une réforme globale des articles de la loi côtière qui oblige les commerçants qui entretiennent et exploitent nos marais, à reconstituer les flux sédimentaires dans les bassins fluviaux et à transférer les sables des réservoirs et les ports aux plages qui en ont besoin.

Pour conclure, la porte-parole populaire María Mut informe que le groupe populaire a enregistré une motion à traiter lors de cette session plénière de février, et dont il attend l'adhésion des groupes municipaux, et dans laquelle le retrait de la réforme du Règlement de la loi des côtes et ainsi que la réalisation d'autant d'actions que nécessaire pour la restauration de nos plages dans l'état qu'elles méritent. « Il ne faut pas oublier que nous sommes une commune touristique qui vend ses plages comme l'une de ses principales revendications. approuver ceci
La modification de la réglementation côtière signifierait que la plupart des propriétés et des entreprises des municipalités côtières espagnoles deviendraient du domaine public ».

Laisser un commentaire

    37.861
    4.452
    12.913
    2.430