Dénia.com
Rechercher

Le ministère de la Santé de Dénia adopte de nouvelles mesures, compte tenu de la nouvelle situation épidémiologique

08 de janvier de 2021 - 15: 35

Le département de la santé de Dénia -DSD- a mis en œuvre une série de mesures pour adapter le service de santé publique de la Marina Alta à la nouvelle situation épidémiologique.

Selon le responsable du DSD, Luis Carretero, «pour répondre au scénario épidémiologique actuel, et en coordination avec le reste du système de santé publique, nous avons adapté notre plan d'urgence et mis en œuvre une série de mesures visant à localiser les professionnels de santé. là où ils peuvent contribuer le plus, dans le but de répondre aux besoins de soins de santé et de contourner la courbe de contagion ».

De nouvelles mesures

  • L'activité chirurgicale est suspendue, à l'exception de l'activité non retardée.
  • Les consultations ambulatoires en personne de l'hôpital et des centres spécialisés sont suspendues et seront désormais effectuées sous forme d'assistance téléphonique. En règle générale, les patients ne doivent pas se rendre à leur rendez-vous prévu, sauf s'ils reçoivent un appel ou un SMS indiquant le contraire.
  • Pour améliorer le fonctionnement de l'assistance téléphonique, les tests de diagnostic de laboratoire et de radiologie ne seront pas affectés par cette mesure et continueront d'être réalisés, tant dans les centres de santé que dans les hôpitaux.
  • L'activité de soins primaires est maintenue et promue auprès des professionnels hospitaliers.
  • L'accompagnement des patients aux consultations, tests et hospitalisations est également suspendu, sauf en cas de grossesse et d'accouchement, de mineur ou de personne à charge. Le DSD renforcera les procédures de communication avec les patients et leurs familles, par téléphone et télématique.
  • L'unité de soins intensifs - USI - a été agrandie et est passée de 14 à 34 lits; la même chose que l'hospitalisation conventionnelle qui passe de 188 à 236 lits, tandis que l'HDU - Unité d'Hospitalisation à Domicile propose désormais 45 lits, contre 30 jusqu'à présent.

Concernant la campagne de vaccination contre le COVID-19, Luis Carretero, a souligné que "les protocoles et les délais sont respectés, avec une forte implication des professionnels". En ce sens, a-t-il ajouté, "en collaboration avec la Santé publique, nous continuerons à travailler pour maintenir le plus haut niveau de conformité avec les objectifs du plan de vaccination".

Commentaires 2
  1. Carol dit:

    Si un POSITIF donne des vaccins ou fait partie de ceux qui sont en train de se faire vacciner, il FACILITER, PROPAGER et MULTIPLIER PAR MILLIERS DE CONTAGIO et ceux-ci à d'autres INDEFINIQUEMENT

    LA PRÉVENTION EST CURE

  2. Carles Gual dit:

    L'USI n'a pas assez de respirateur pour tous les lits qui prétendent s'être agrandis


36.637
4.274
10.968
2.120