Dénia.com
Rechercher

Cristina López de San Román: «Le SUP féminin est un sport en plein essor»

12 juillet 2020 - 08: 18

Dans ce nouvel article sur le Stand Up Paddle, le SUP ou le Paddle Surf, nous allons rencontrer l'un des athlètes les plus puissants de la compétition nationale, Cristina López de San Román, résidente à Jesús Pobre et cavalière de l'équipe locale Leclercq SUP.


Question: Salut Cristina, tu as toujours été liée au monde du sport, dis-nous un peu

Réponse: Je viens d'une famille très sportive, où le sport est tout aussi important que manger, un esprit sain dans un corps sain! Je viens du patinage artistique, du canoë et de l'athlétisme, des sports qui m'ont beaucoup appris: la discipline, la persévérance et une bonne formation physique.

Q: En vous concentrant sur le SUP, quand et comment avez-vous commencé ce sport?

R: Il y a cinq ans, à peine âgé de quarante ans, j'ai commencé avec mon ami Rocío à faire de petits voyages et des cours de technique avec Telmo Irigoyen, qui nous a appris tout ce que nous savons sur la mer. Aujourd'hui, il est mon entraîneur et grâce à lui, pour sa motivation et sa persévérance, j'ai commencé les compétitions de SUP. L'année dernière, nous nous sommes entraînés pour le Championnat d'Espagne en obtenant de très bons résultats, en plus j'ai beaucoup évolué en apprenant à naviguer dans des conditions très différentes.

Q: Que feriez-vous ressortir de la pratique du Stand Up Paddle?

R: Le sentiment de liberté. Pouvoir le faire dans un environnement naturel, où chaque jour est différent car vous dépendez des conditions de la mer. Chaque jour est une aventure, aucun jour n'est le même qu'un autre.

Q: Pensez-vous que c'est un sport adapté à la majorité du public? Et pour les femmes en particulier, comment se porte le SUP féminin en Espagne?

R: C'est un sport que je recommanderais à tout le monde, il est très complet, vous exercez presque tous les muscles, il libère du stress et les vues pendant que vous le pratiquez sont spectaculaires, l'immensité de la mer est magnifique.

Le SUP féminin est un sport en plein essor, dans les catégories d'initiation vous pouvez voir plus de femmes que d'hommes pratiquer ce sport, dans les compétitions il y a une très bonne ambiance, une ambiance saine et joyeuse.

Q: Il y a ceux qui pensent que c'est un sport calme et estival, n'est-ce pas?

R: C'est un sport que vous pouvez pratiquer en Méditerranée tout au long de l'année, je recommande personnellement de le pratiquer également en hiver, nous avons moins de trafic maritime, et la mer Méditerranée à Dénia et Javea il a de nombreuses criques et plages spectaculaire à ne pas manquer.

Q: Il existe plusieurs modalités de Stand Up Paddle: ride, vagues, yoga, vitesse ... quelle est la vôtre?

R: J'aime les longues distances, prendre des vagues est aussi très amusant, où vous vous entraînez à lire la mer.

Q: Nous savons que vous aimez compétitionner, parlez-nous un peu de la compétition féminine en Espagne

R: La SUP espagnole est au sommet du monde, nous avons Esperanza Barreras qui est devenue championne du monde en 2019, nous avons également des athlètes de haut niveau tels que Susan Molinero et Laura Quetlas, et un grand bassin de jeunes promesses. C'est incroyable quand vous êtes en compétition avec eux, ils transmettent une grande passion et un grand amour pour la mer.

Q: De là, nous vous félicitons pour vos réalisations sportives. Pour finir, que diriez-vous à ceux qui envisagent de se lancer?

R: La chose la plus importante est de recevoir de bons cours de technique et des connaissances de base sur la mer et comment réagir en toute sécurité aux changements. Qu'ils ne soient pas pressés d'acheter du matériel, et qu'ils soient conseillés par des experts, du matériel inapproprié peut conduire à une mauvaise expérience, et ils vont profiter de la mer!

Q: Souhaitez-vous ajouter autre chose?

R: La mer guérit presque tout, nous devons tous promouvoir l'amour et le respect de la mer et de la nature pour un monde plus durable. Un câlin à tout le monde depuis la mer.

Merci beaucoup Cris, à bientôt dans l'eau!

Texte: Dénia Surf Club
Photos: James Van Drunen

Laisser un commentaire

    36.231
    4.211
    10.274
    2.050
    Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour vous proposer des publicités personnalisées et collecter des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre Politique de cookies.